Banque Populaire Méditerranée : Quels sont leurs frais bancaires ?

Banque Populaire Méditerranée : Quels sont leurs frais bancaires ?

Contenu de l'article :

Un petit intermède sur ce que la Banque Populaire Méditerranée se garde sous la dent à chaque intervention

Réveillez-vous et sentez le café ! Ce que la Banque Populaire Méditerranée tape délicatement dans votre poche pour une commission d’intervention, c’est un joli petit paquet de 8,00 balles, nommé avec finesse « frais de forçage ». Mais n’ayez crainte, ils ne sont pas gourmands à l’infini, ils se contentent d’un plafond royal de 80,00 boules par mois. Passage en caisse et affaire réglée, vous avez une idée de ce qui vous attend maintenant !

A lire aussi:  Comment bien investir cent euros en 2023 ?

Frais par avis à tiers détenteur à la BPM : Quel est le coût prélevé par la banque ?

Une procédure Avis à Tiers Détenteur (ou ATD) mise en place à la Banque Populaire Méditerranée coûte au titulaire du compte 98,00 €.

À quel tarif te facture la Banque Populaire Méditerranée pour un petit « frais par opposition à tiers détenteur » ?

Juste pour te donner un petit aperçu, le prix du billet pour ce plaisir particulier, comme le ferait n’importe quel magicien avec un chapeau bien rempli, est déterminé par la Banque Populaire Méditerranée. Et devine quoi ? C’est calculé sur le dos de la créance que tu dois, égal à environ 10% (le plafond que le grand décret a fixé, bien sûr). Le tout arrive à maturité lorsque cette charmante procédure de recouvrement, connue sous le nom de « opposition à tiers détenteur », pointe son nez sur ton compte bancaire.

Frais par saisie attribution : Quel est le montant facturé par la BP Méditerranée ?

Une somme de 117,60 € est exigée par la Banque Populaire Méditerranée pour toute procédure de saisie attribution positionnée sur un compte.

Avez-vous un moment pour bavarder avec moi, cher lecteur, sur la question des frais de chèque rejeté en fonction du barème bancaire de la Banque Populaire Méditerranée (BPM) ? Il s’agit d’un sujet brûlant qui pourrait vous aider à maintenir une certaine stabilité dans votre compte bancaire.

Alors, laissons les chiffres parler d’eux-mêmes. Mettons par exemple que l’hypothéque à payer dépasse de justesse le montant présent dans votre compte et que le solde passe malheureusement en rouge. Supposons également que le montant de ce chèque non payé est inférieur ou tout pile égal à 50,00 €.

Manifestez-vous bruyamment la surprise quand vous découvrez, sur l’extrait de votre compte, une facture de 22,00 € en frais bancaires de la part de votre bonne vieille banque, la Banque Populaire Méditerranée? Dramatique, n’est-ce pas?

Mais avant que vous ne commenciez à chercher d’autres banques plus clémentes, laisse-moi vous dire qu’il y a plus. Que se passerait-il si vous aviez rédigé un chèque – que dis-je, un chèque princier{{!}} » – dont le montant dépasse les 50,00 € et qui, par malheur, est également refusé ?

A lire aussi:  Prélèvement Chocam

Croyez-le ou non, le coût des frais de rejet d’un tel chèque par la vénérable institution qu’est la BPM grimpe de manière vertigineuse à 42,00 €. Incroyable, n’est-ce pas?

En conclusion, un chèque sans provision peut coûter cher, très cher même. Une gestion rigoureuse de nos finances s’impose pour éviter un tel scénario. Comme on dit, un euro économisé est un euro gagné.

Coût pour l’envoi d’une lettre d’information préalable pour chèque sans provision à la Banque Populaire Méditerranée

Lorsque la Banque Populaire Méditerranée envoie un courrier informant son client qu’un chèque se présente sur son compte chèque et qu’il n’y a pas la provision suffisante pour l’honorer, la banque prélève 10,75 € de frais bancaire.

Quand la Banque Populaire Méditerranée facture du « cash » pour des chèques émis en période d’interdiction bancaire

Alors imaginez, un client de la Banque Populaire Méditerranée (BPM) flirte avec les règles et compte, malgré sa plaque d’interdit bancaire bien amarrée, distribuer gaiement ses chèques à droite et à gauche. En pareille situation, que fait la BPM ? Eh bien, elle ne se pétrifie pas, loin de là. Au contraire, elle saisit son encrier rouge et lui débite purement et simplement des frais pour son impertinence. Elle appelle ça des frais pour « chèque émis en période d’interdiction bancaire, » et ce n’est pas de la petite monnaie. En effet, ce tour de magie bancaire pourrait coûter à l’individu imprudent la bagatelle de 30,00 € par chèque émis. Aïe, ça peut vite chiffrer.

Suite à la notification signalée par la Banque de France d’une interdiction d’émettre des chèques, combien prélève la Banque Populaire Méditerranée ?

Lorsque la Banque Populaire de Méditerranée notifie à la BDF votre interdiction de payer par chèque, l’établissement bancaire débite 30,00 € sur votre compte en banque.

Le low-down sur les frais pour un chèque retoqué, autre que sans provision, chez la Banque Populaire Méditerranée

Sonnerie! Imaginons, tu glisses un chèque dans ta p’tite tirelire avec le logo de la Banque Populaire Méditerranée (husss, BPM pour les intimes), attendant avec impatience que les biffetons accostent dans ton compte. Mais boum, ce malheureux morceau de carton revient à la case départ, marqué du sceau de l’impayé. Et ce n’est pas pour une banale question de fonds manquants. Non, peut-être que l’auteur du chèque a claqué une opposition pour une raison X ou Y.

A lire aussi:  LIGHTINTHEBOX : Comprendre ce paiement sur votre compte

Hélas, mon cher ami, il n’y a rien de gratuit dans ce monde de brutes, et ça se ressent même dans tes interaction avec ta banque. BPM n’est pas du genre charitable et elle pioche 10,00 € du fond de ton compte comme compensation. Un instant, tu te sens comme sur un bateau pris dans une tempête, le coût de cette opération bancaire déferlant sur toi telle une vague subite.

Alors voilà le deal : à chaque fois qu’un chèque retoqué pour autre raison qu’une absence de provision débarque dans ta boite aux lettres, c’est un Billet vert de 10 balles qui s’envole depuis ton compte, direction le vaisseau amiral BPM. Morale de l’histoire ? Prudence est mère de sûreté, surtout quand il est question de chèques!

Combien coûte le rejet de prélèvement pour défaut de provision à la BP Méditerranée ?

Si un prélèvement d’une somme inférieure à 20,00 € se présente sur votre compte et que votre solde est insuffisant pour le payer, la BPM vous facture le montant du prélèvement au titre des frais bancaires.

Cependant, si le prélèvement est supérieur à 20,00 €, la Banque Populaire Méditerranée débitera uniquement 12,00 € de frais bancaires.

Hey, ne panique pas ! Tu veux savoir ce que la Banque Populaire Méditerranée va te débiter si ton virement ou ton TIP SEPA se fait remballer pour cause de caisses vides?

Alors laisse-moi te le dire : si tu n’as pas les fonds nécessaires pour que le petit billet doux, alias le virement de ton compte à la BPM vers celui d’un autre, puisse voler de ses propres ailes, ben la banque, cette chère et généreuse institution, va s’autoriser le luxe de te taper au porte-monnaie. Oui tu as bien lu, si le montant du virement dépassait pas les 20 euros, alors il te sera débité intégralement. Et si ton virement est une grosse mallette d’un montant de plus de 20 balles, alors la BPM se sentira assez généreuse pour te faire un tarif cadeau – le débit sera alors de 12 euros seulement. Gaule à toi et à ton solde!

Combien prélève la Banque Populaire Méditerranée lorsque vous retirez à un distributeur d’une autre banque ?

Si vous êtes titulaire d’une CB Visa Electron, la Banque Populaire Méditerranée vous facturera 1,00 € pour chaque retrait effectué dans un distributeur concurrent à la Banque Populaire.

Pour une carte bancaire Visa Classic, Eurocard ou Mastercard, la tarification commence à partir du 4ème retrait effectué dans le mois (1,00 €/retrait).

Tandis que si vous avez une CB Visa Premier, Platinium ou Infinite, vous ne serez pas débité pour les retraits effectués dans un DAB autre que la Banque Populaire.

Un virement permanent qui capote à cause d’un solde trop maigre : combien la Banque Populaire Méditerranée va te ponctionner ?

Il suffit d’une erreur, d’une oublie, et hop, ton compte bancaire claque au vent. Si par un coup du sort, un virement permanent tombe à l’eau car tes fonds font le grand plongeon, alors attends-toi à ce que la Banque Populaire Méditerranée dégaine ses foudroyants frais bancaires. Tu te demandes combien il te faudra cracher ? Eh bien, accroche-toi : c’est 12,00 € qui seront rendus à l’envoyeur. Et ça, c’est si le virement dépasse les 20,00 €. En cas de montant moins important, la banque se contentera de prélever les sous qui devaient partir en vadrouille. Eh oui, ça fait mal au porte-monnaie.

Frais pour déclaration à la Banque de France d’une décision de retrait de la carte bancaire (en cas d’usage abusif) : Quel est le coût prélevé par la Banque Populaire Méditerranée ?

Lorsque la Banque Populaire Méditerranée vous retire votre CB car vous l’utilisez de manière abusive et qu’elle notifie sa décision à la Banque de France, l’établissement financier prélève 35,00 € de frais de banque.

Retrouvez la liste complète des frais bancaires prélevés par la Banque Populaire Méditerranée.

À Propos de l'autEUR

Pierre Manceau
C'est à travers ce blog que je partage tous mes conseils financiers et divers placements pour gagner de l'argent. Ne ratez rien sur la finance en ajoutant mon blog à vos favoris

Laisser un commentaire