Que faire lorsque vous avez un problème de paiement sur internet ?

Que faire lorsque vous avez un problème de paiement sur internet ?

Voila pourquoi votre carte plastique refuse de se plier à vos envies d’e-shopping!

Si votre carte bancaire se fait la malle au moment du règlement en ligne, pas de panique! Il y a des grandes chances que l’une des raisons ci-dessous soit coupable:

Raison 1: L’option ‘Achats à distance’ fait sa capricieuse

Peut-être que vous l’ignorez mais votre carte bancaire peut avoir son quota d’achats à distance bloqué. Oui, oui, votre banque peut mettre cette option en stand-by pour éviterd’éventuels cas de fraude, plus fréquents qu’on ne le pense, sur la toile.

Heureusement, il n’y a pas de quoi s’en faire des cheveux blancs! Un petit coup de fil à votre banquier suffit pour faire sauter ce verrou d’un claquement de doigts. Et c’est gratuit! Lors de la commande de votre CB, pensez à discuter de l’option ‘Achats à distance’ avec votre conseiller.

Raison 2: Votre plafond de paiement est, eh bien, sous le plancher

Le verdict est sans appel – il ne reste plus assez de sous dans votre compte pour couvrir votre achat. Vous avez déjà trop courbé l’échine, et vous êtes maintenant bien au-delà de votre autorisation de découvert.

Voilà, fin de l’histoire, rideau! Comme vous pouvez le voir, il ne s’agit que de problèmes temporaires, tout à fait résolubles. Je suppose qu’il est inutile de dire que se rapprocher de sa banque reste le meilleur geste à faire dans ces cas-là.

Contactez votre banquier

La première chose à faire si votre carte ne passe pas sur une plateforme en ligne est de contacter votre banquier.

En effet, il pourra vous indiquer la raison précise du blocage, et y remédier (en déplafonnant votre CB de manière temporaire afin de permettre le règlement de votre achat).

A lire aussi:  Quelle est la situation de la dette d'Orpea ?

C’est souvent nécessaire lorsque vous devez régler un gros montant (pour régler des billets d’avion, ou un achat important en ligne).

N’oubliez pas de demander à votre banquier les frais associés à votre demande, car ce déblocage sera le plus souvent payant, et parfois même coûteux (selon les banques).

Si le problème vient de votre CB (et non de votre compte), tout simplement parce qu’elle ne permet pas de payer sur Internet, vous pouvez également en profiter pour demander des conseils sur les cartes débloquées.

Les conditions générales de vente (disponibles sur le site de votre établissement bancaire) sont également une bonne source d’informations.

Tapez à la porte des gardiens du site

Allez, un conseil d’or, ne faites pas l’autruche ! Quand le hic survient, faîtes chauffer les claviers et prenez le taureau par les cornes en contactant directement les têtes pensantes du site.

Vous savez quoi ? Maints d’entre eux mettent à votre disposition une hotline ou un chat en ligne. C’est du gâteau pour repérer dare-dare le noeud du souci avec votre carte bancaire, que ça vienne du site lui-même ou d’une bourde lors du remplissage de vos infos avant le règlement. Et si c’est la raison ? Vous dépatouillez la situation illico presto sans vous arracher les cheveux. Pas mal, hein ?

Utilisez une méthode de paiement alternative

Si votre carte ne passe pas par Internet, la solution la plus évidente reste d’utiliser une méthode de paiement alternative (pensez aussi à utiliser une autre carte bancaire, il est possible d’en avoir une deuxième sans aucun frais en ouvrant un compte bancaire gratuitement par exemple).

En effet, il est possible de régler vos achats avec d’autres moyens que votre CB.

A lire aussi:  44 Stratégies pour dynamiser votre entreprise en 2022

Certains sites d’e-commerce proposent en effet de payer en utilisant non pas votre carte bleue mais des porte-monnaie virtuels comme Paypal.

Cela vous évitera de devoir indiquer vos coordonnées bancaires et vous permettra également de sécuriser vos achats.

Vous pouvez également payer par virement bancaire, si votre banque vous autorise les virements en ligne.

Certains commerçants en ligne demandent de noter une référence afin de pouvoir retracer l’opération.

Le principal inconvénient de cette méthode est qu’elle est assez lente, et que votre commande sera donc validée et envoyée plus tard qu’en payant par carte.

Autre solution : vous pouvez utiliser une carte prépayée, qui vous permettra de régler en ligne si vous n’avez pas de CB ou souhaitez éviter d’en communiquer les données en ligne.

Disponibles dans la plupart des bureaux de tabac, vous pourrez les créditer sur place avant de les utiliser en magasins ou sur Internet.

Elles sont également vendues en ligne, mais ne sont pas sans frais, puisque vous devrez payer un montant à chaque recharge ou transaction réalisée avec votre carte prépayée.

Pour finir, il est possible de régler vos achats en ligne en vous servant d’une carte virtuelle (ou e-carte bleue).

Toutes les banques françaises (ou presque) en proposent aujourd’hui, puisqu’elles permettent d’éviter les fraudes en créant un nouveau numéro (et donc une carte virtuelle) à chaque règlement.

Encore une fois, vous devrez vous acquitter d’un montant de gestion (fixe ou à chaque paiement en ligne) pour utiliser cette e-carte bleue, mais elle revient généralement moins cher que les cartes prépayées.

Vous n’aurez plus qu’à installer un logiciel qui générera votre carte virtuelle pour chaque nouvel achat.

Surfez en sécurité : ne vous faites pas plumer en ligne !

Avant que vous ne tapiez gaiement votre précieux numéro de carte bleue sur le premier site venu, une petite mise en garde s’impose. Oui, oui, vous avez bien lu! Il faut prendre quelques précautions pour éviter de finir avec une carte aussi vide qu’un after sur un dimanche matin suite à un débit frauduleux commis par des as du clavier qui n’ont rien demandé à personne.

A lire aussi:  Offre globale : comment comprend-t-elle l'économie moderne ?

On a une règle d’or par ici, et c’est de sortir sa carte bleue seulement sur les sites qui respirent la sécurité. Vous savez, ceux qui donnent l’impression d’être enveloppés dans du papier bulle numérique.

Naviguez de préférence sur les ténors du e-commerce, ceux dont la réputation n’est plus à faire. Si vous êtes sur une boutique en ligne aussi connue que votre voisin de palier, jetez un œil aux commentaires laissés par les autres utilisateurs. Vous pourriez être surpris!

N’oubliez pas non plus de vous plonger dans les mentions légales et les conditions de vente. Assurez-vous que l’entreprise a pignon sur rue, et qu’elle peut être contactée si le besoin s’en fait sentir.

Si vous avez des doutes sur la fiabilité de la boutique, ou si votre carte bleue fait des siennes, n’hésitez pas à réclamer des compte. C’est toujours plus sage que de rester dans le doute.

Un dernier conseil ? Faites en sorte que votre numéro de carte bleue soit crypté sur le module de paiement. Ça évitera qu’il ne soit intercepté par un cybercriminel à l’affût. Et n’oubliez pas d’utiliser un bon antivirus ou un VPN pour minimiser tous les risques de piratage de votre bien-aimée carte bancaire lors de vos emplettes en ligne.

À Propos de l'autEUR

Pierre Manceau
C'est à travers ce blog que je partage tous mes conseils financiers et divers placements pour gagner de l'argent. Ne ratez rien sur la finance en ajoutant mon blog à vos favoris

Laisser un commentaire