Calculer rentabilité locative ! en 5 étapes

Calculer rentabilité locative ! en 5 étapes

Pourquoi calculer la rentabilité locative ? connaitre combien d’argent vous pouvez espérer de façon réaliste ! cela peut être difficile à déterminer à moins d’avoir de l’expérience sur ce marché locatif particulier.

Heureusement, il existe des outils, des stratégies et des experts auxquels vous pouvez faire appel pour savoir comment calculer votre rentabilité locative. Avec Ptitclic Voyons cela étape par étape pour que vous puissiez devenir un investisseur plus expérimenté.

Comment calculer la rentabilité locative ?

Lorsqu’il s’agit de calculer le loyer d’un immeuble de placement, beaucoup de gens se fient à des calculateurs de loyer et espèrent que tout ira bien. Cette stratégie n’est pas toujours gagnante et peut conduire à une déception et à un investissement perdant si vous ne faites pas attention.

Étape 1 : Déterminer la valeur marchande actuelle de votre propriété

Calculer-rentabilite-locative

Avant de pouvoir déterminer si le loyer que vous percevez est suffisant, vous devez connaitre la valeur de votre bien. Si vous avez récemment acheté une propriété, sa valeur n’a peut-être pas beaucoup changé. Dans ce cas, vous pouvez utiliser votre prix d’achat dans les calculs. Comme le marché immobilier évolue au fil du temps, si vous avez acheté votre maison il y a plus d’un an, il peut être judicieux de demander une estimation.

Vous devrez faire appel à un agent immobilier pour obtenir une évaluation précise de votre maison, une étape importante pour calculer votre rentabilité locative. Un agent immobilier procède à une évaluation approfondie de votre maison par rapport aux ventes récentes et ajuste la valeur de votre maison et de la taille du terrain. Les évaluations sont généralement utilisées pour calculer la valeur d’un bien lors de son achat ou de sa vente, ainsi que lors de la souscription d’un prêt.

A lire aussi:  comment amenager un petit appartement a la montagne

Certaines agences immobilières fournissent un avis d’évaluation gratuitement, tandis que d’autres peuvent facturer une petite somme.

Étape 2 : Utilisez la règle des 1% pour calculer la rentabilité locative

Maintenant que vous avez une idée de la valeur de votre maison, vous pouvez trouver un chiffre pour commencer en utilisant la règle du 1%. La règle du 1 % stipule que vous devez vous attendre à recevoir 1 % de la valeur du bien par mois comme loyer.

Bien que la règle du 1% soit idéale, dans la réalité les loyers se situent généralement entre 0,5% et 1,1% de la valeur du logement. Sur certains marchés où les maisons sont plus chères, le loyer peut être beaucoup plus bas en pourcentage de la valeur, alors que sur d’autres marchés, il peut être beaucoup plus élevé.

Étape 3 : Calculez vos charges

Bien que les revenus locatifs rapportent de l’argent, il est tout aussi important de contrôler les charges. De nombreuses propriétés peuvent répondre à la règle du 1 % mais restent non rentables si on déduit les dépenses. N’oubliez pas que votre immeuble locatif est une véritable entreprise d’où l’importance de calculer sa rentabilité locative !

Voici quelques-unes des dépenses typiques que les investisseurs en immobilier locatif payent :

– Versements hypothécaires

– Impôt foncier

– Assurance habitation

– Frais de gestion immobilière

– Réparations mineures et entretien

– Réparations futures plus importantes

– Vacance future ou baisse du taux d’occupation

Même si vous n’engagez pas un gestionnaire immobilier maintenant, vous voudrez peut-être le faire à l’avenir, ce dernier vous sera très utile pour calculer votre rentabilité locative. C’est pourquoi il est bon de prévoir cette dépense.

A lire aussi:  comment louer un appartement sans fiche de paie

Une rénovation importante à l’avenir peut coûter cher à votre budget si vous ne la repoussez pas à plus tard. L’épargne affectée à ces projets peut couvrir une partie ou la totalité des coûts et vous éviter de vous endetter pour les payer.

Lorsque vous additionnez toutes vos dépenses ! votre loyer couvre-t-il ce montant ? Y a-t-il un bénéfice et un retour sur investissement adéquat ? Fournit-il les liquidités dont vous avez besoin ? Si non, pouvez-vous apporter des modifications à votre budget ? Ou, si vous évaluez cette location-achat, devez-vous abandonner cette propriété ? beaucoup de dépenses d’où l’intérêt de calculer la rentabilité locative !

Étape 4 : Regardez les prix des autres locations dans votre région

Votre bien est peut-être meilleur que les autres, mais il y a peut-être une raison pour laquelle les autres loyers sont moins chers. Par exemple, les emplois locaux peuvent ne pas être suffisamment rémunérateurs pour qu’une personne choisisse votre loyer, même si elle l’aime et souhaite y vivre.

Faites le tour du marché, par téléphone ou en personne, pour savoir combien les autres propriétaires demandent. Ces informations peuvent vous aider à mieux calculer votre rentabilité locative et à comprendre quels sont les étages et les plafonds qui conviennent à des loyers acceptables dans cette zone.

Si votre propriété est unique, ou si vous avez du mal à trouver une autre à laquelle la comparer, vous devrez peut-être faire quelques calculs. Cela implique de déterminer le « loyer par mètre carré » typique d’une propriété dans la région. En sélectionnant quelques propriétés et en calculant ce chiffre, vous comprendrez la fourchette des valeurs et des moyennes pour une évaluation correcte du loyer.

A lire aussi:  comment se débarrasser des souris dans un appartement

Pour déterminer le loyer par mètre carré des propriétés concurrentes, divisez le loyer mensuel par la superficie de la propriété. Par exemple, un bail de 1 000 € pour une propriété de 30 mètres carrés coûte 33,33 € par mètre carré, tandis qu’un bail de 1 300 € pour une propriété de 35 mètres carrés coûte 37,14 € par mètre carré.

Étape 5 : Parlez à un gestionnaire immobilier

Si de nombreux investisseurs immobiliers font appel à des gestionnaires de biens pour gérer leurs biens, ils oublient qu’ils peuvent également les aider à choisir un bien. Leur expérience du marché local peut vous aider à choisir les bonnes maisons pour des biens similaires qu’ils gèrent.

Leur temps est précieux, alors ne leur posez pas un tas de questions. Lorsque vous avez déterminé votre choix et que vous êtes sur le point de faire une offre sur un bien, il est temps de consulter un gestionnaire immobilier.

Cet article vous a aidé à calculer la rentabilité locative ! n’hésitez pas à consulter notre rubrique Immobilier pour en apprendre davantage.

À Propos de l'autEUR

Pierre Manceau
C'est à travers ce blog que je partage tous mes conseils financiers et divers placements pour gagner de l'argent. Ne ratez rien sur la finance en ajoutant mon blog à vos favoris

Laisser un commentaire