A quoi correspond le Prélèvement Intérêts Débiteurs TAEG ?

A quoi correspond le Prélèvement Intérêts Débiteurs TAEG ?

Décrypter le jargon financier : « Intérêts Débiteurs TAEG 14.55% »

Vous vous êtes déjà posé la question : qu’est-ce que signifie ce charabia : »Intérêts Débiteurs TAEG 14.55% » ? Eh bien, accrochez-vous, mon cher lecteur, car notre voyage dans les méandres du jargon financier va commencer.

Commençons par démanteler le terme, mot pour mot :

Regards sur nos chères « Intérêts Débiteurs ». En fait, c’est la facture pour le petit coup de pouce que votre banque, toujours si généreuse, vous a gentiment accordé pour éviter le désagrément du compte bancaire dans le rouge. Elle prélève une somme coquette à chaque trimestre, la taille du « cadeau » dépendant du temps que dure notre petit aventure dans le territoire négatif de votre compte et de l’intensité du déficit.

En bref, n’arrêtez pas de creuser ; il se pourrait que vous rencontriez un terrier de lapin dans lequel vous ne voudrez pas tomber…

Et après l’expédition dans la terre, place à l’exploration de l’atmosphère avec le mystérieux TAEG. Derrière cet acronyme se cache le Trésor d’Alibaba des Épargnants Gourmands. Non, je plaisante, c’est plutôt la somme que votre banque vous réclame comme dû pour vous avoir autorisé à basculer ponctuellement sur son territoire (comprendre « faire un découvert »). En fait, c’est un genre de loyer pour la location du privilège d’être à découvert.

Enfin, le 14.55% c’est le coût de cette récréative escapade, vous payez ce taux uniquement lorsque votre solde devient un aventurier et explore les tréfonds de votre autorisation de découvert.

A lire aussi:  Pourquoi votre banque vous prélève t-elle deux fois sur votre compte bancaire ?

La science exacte des prélèvements bancaires

Maintenant, comment sont calculés ces excitants « intérêts » que votre banque aime tant vous servir à chaque trimestre ?

Voici le calendrier des festivités:

  • Tout d’abord, début janvier, pour bien commencer l’année avec le sourire, vous recevez une lettre récapitulant tous les frais bancaires que vous avez généreusement offerts à votre banque l’année précédente.
  • Ensuite, début avril, une petite surprise printanière.
  • Arrive début juillet, une note salée pour célébrer l’été.
  • Et enfin, début octobre, pour vous préparer à l’hiver.

Et souvenez-vous, la taille du « cadeau » dépend : 

  1. De votre solde bancaire pendant ces trois mois qui ressemblent à un tour de montagnes russes.
  2. Et de la durée de votre séjour dans l’excitant monde du découvert.

Plus proche vous êtes de la bordure extrême du territoire du découvert, plus longtemps vous y restez, plus grande sera la somme due

Négociez comme un pro : le remboursement des agios

Alors là, vous pensez : « il doit bien y avoir une manière de récupérer une partie de ces frais réclamés par ma banque ». Eh bien, voyons un peu comment procéder :

  1. Prenez rendez-vous avec votre conseiller bancaire et, comme un enfant qui explique ses mauvaises notes à ses parents, vous lui expliquez les raisons de cette excursion dans le rouge (freins de voiture à changer, fraude sur votre compte, etc.).
  2. Montrez-lui l’historique de votre compte des trois derniers mois, pour prouver que vous n’êtes pas un habitué des déficits.
  3. Mettez en avant vos placements et produits d’assurance auprès de son établissement – après tout, vous êtes un bon client, non ?
A lire aussi:  Comment se connecter à votre Espace Personnel BlaBlaCar ?

À Propos de l'autEUR

Pierre Manceau
C'est à travers ce blog que je partage tous mes conseils financiers et divers placements pour gagner de l'argent. Ne ratez rien sur la finance en ajoutant mon blog à vos favoris

Laisser un commentaire