Pourquoi un paiement CB est prélevé sur votre compte sans votre autorisation ?

Pourquoi un paiement CB est prélevé sur votre compte sans votre autorisation ?

Alors, comment arrive-t-on à une situation où un site e-commerce prélève sur votre compte sans votre feu vert?

Et bien, sur notre bien aimé probleme-paiement, nous sommes dans le vif du sujet. Vous savez, ce scénario où un libellé de prélèvement incompris ou injustifié s’affiche dans votre relevé bancaire. Genre :

Le point d’orgue de cette cacophonie bancaire: ces libellés arrivent dans votre relevé et vous vous retrouvez, coi, à vous demander pourquoi diable votre compte a été débité suivant la mélodie de ces farfelus libellés de paiements CB !

Le libellé donne l’impression d’un poète sous acide : flou, incompréhensible, et en désaccord avec toutes vos emplettes pourtant récemment faites.

Alors, la grande question place au centre de l’échiquier : Comment ces organismes arrivent à débiter votre compte bancaire sans même que vous n’ayez renseigné vos données bancaires ?

Explication n°1 : Imaginez-vous voguant sur la toile et, soudain, une publicité pour un produit à 1€ vous saute aux yeux. Bonne affaire, pensez-vous. Ils vous envoient un cadeau qui vaut bien plus, juste après avoir déboursé les frais de port pour une bouchée de pain.

A lire aussi:  Quelle est la monnaie du Nigeria ?

Mais voilà, dans les fins tréfonds des conditions générales de vente, ils vous informent qu’en adhérant à cette offre, vous vous êtes en réalité abonné au produit, moyennant une somme bien plus salée chaque mois. Pas étonnant donc de retrouver un montant débité sur votre compte bien plus conséquent que ce qui était promis au départ.

Explication n°2 : J’ai une autre idée pour vous. Un site e-commerce, ce n’est pas un avaleur de comptes bancaires. Il fait appel à une sorte de marionnettiste du prélèvement, j’ai nommé la plateforme de paiement en ligne. Du coup, si vous tiquez en lisant un libellé de paiement CB, c’est que le site marchand ne tamponne pas directement votre compte, mais donne plutôt les clés au marionnettiste.

Explication n°3 : Vous avez du mal à comprendre un débit sur votre compte car vous avez oublié d’avoir fait un achat sur un site. Pas d’inquiétude, on est tous passés par là !

Demander le remboursement des paiements CB prélevés sans votre autorisation ?

Vous souhaitez être remboursé d’un paiement CB débité de votre compte sans votre accord et vous vous demandez comment faire ?

  1. Rendez vous sur le site internet où vous avez effectué votre achat
  2. Recherchez l’adresse postale ou l’adresse mail du service client
  3. Envoyez leur un courrier en accusé de réception en leur expliquant pourquoi vous demandez le remboursement du paiement CB
  4. Joignez la photocopie de votre pièce d’identité

Ensuite, patientez quelques jours ou quelques semaines, vous recevrez ensuite une réponse du Service Client pour savoir si oui ou non il accepte de vous rembourser la somme prélevée sur votre compte.

A lire aussi:  La Dynamique du Couple dans le Monde des Affaires: Le Cas de Slimane

Se délivrer des chaînes d’un abonnement – déjouer le piège des débits injustifiés

Ah! Vous flânez ici, vous débattez ardemment pour saisir comment briser définitivement le lien d’un abonnement encombrant, n’est-ce pas? Vous cherchez à échapper à ce maelström de prélèvements injustifiés qui siphonnent le contenu de votre compte bancaire, sous le couvert d’un abonnement que vous avez oublié, perdu de vue ou complètement évité ? Bien, accrochez-vous, on plonge dans l’arène !Voici pour vous, des stratégies à 360° pour terrasser cet ennemi invisible :

  • TTéléphone à la main, direction le service client.
  • Comme le dit la chanson « seul un appel peut faire la différence. » Avec votre précieux numéro client ou ce numéro mystique de 16 chiffres gravé au recto de votre carte bancaire, zigouillez ce débit récurrent. Le conseiller en ligne, alias votre sauveur, foulera le sentier de votre compte client et annihilera l’abonnement.

  • Déclarer votre intention – le courrier recommandé
  • Enfilons le gant de boxe du droit, envoyez un courrier recommandé aux entités responsables de ces prélèvements impromptus. Demandez-leur gentiment – mais fermement- de couper le cordon de votre abonnement. Pour peser dans le ring, joignez la photocopie de votre pièce d’identité. Rien de mieux pour clamer « C’est moi, et je n’en veux plus! »

  • Les mots volent, une bouteille à la mer : l’e-mail
  • Rédigez un courriel, semez vos mots avec précaution et émotion. Soulignez que vous n’avez jamais franchi ce Rubicon d’un abonnement à leur service. La résiliation définitive ? Oui, c’est l’or que vous cherchez.

  • Le cri du guerrier moderne, les réseaux sociaux
  • A lire aussi:  Comprendre la Conversion des Unités de Mesure: Comment Convertir 100ml en cl pour votre Business

    On le sait, le tambourin virtuel des réseaux sociaux peut parfois faire des miracles. Alors, élevez votre voix, demandez clairement à l’enseigne de conclure cet abonnement. Affirmez-vous, et bientôt, vous serez libéré, délivré !

    Allez, armure en place, épées levées, qui dit abonnement dit résiliation. Plus de peur que de mal, vous êtes armé pour rompre les chaînes de cet abonnement envahissant.

    À Propos de l'autEUR

    Pierre Manceau
    C'est à travers ce blog que je partage tous mes conseils financiers et divers placements pour gagner de l'argent. Ne ratez rien sur la finance en ajoutant mon blog à vos favoris

    Laisser un commentaire