Qu’est ce qu’une lettre d’information pour compte débiteur non autorisé ?

Qu’est ce qu’une lettre d’information pour compte débiteur non autorisé ?

Qu’est ce qu’une lettre d’information pour compte débiteur non autorisé ?

Lorsque le solde de votre compte bancaire est à découvert ou a dépassé l’autorisation de découvert mise en place par votre banque, celle-ci vous envoi une lettre vous demandant de remettre rapidement une provision suffisante sur votre compte.

Dans quelles situations recevez vous par voie postale une lettre d’information pour compte débiteur non autorisé ?

1er cas de figure : Vous n’avez pas de découvert autorisé sur votre compte et des paiements ont eu lieu (CB, prélèvements, virement, chèque) ayant pour conséquence un solde débiteur.

Etant donné que votre compte est négatif et que vous n’avez pas d’autorisation de découvert mise en place, votre banquier vous enverra une lettre vous informant que le solde de votre compte est en situation irrégulière.

Vous devez réapprovisionner dans les plus brefs délais votre compte.

2ème cas de figure : Sur votre compte, un découvert autorisé a été mis en place.

Seulement, ce mois-ci, de nombreux paiements par carte bancaire ainsi que des prélèvements font que votre solde bancaire à dépassé le découvert.

C’est pourquoi aujourd’hui, un courrier de la part de votre banquier vous demande de mettre de l’argent sur votre compte chèque pour que le solde de votre compte soit à minima, dans son autorisation de découvert.

Zut, mon compte est rouge écarlate : Qu’est-ce qui m’attend donc ?

Imagine ça : Ta banque réalise tôt le matin que ton compte a fait un énorme plongeon dans le rouge, que ton découvert autorisé est de l’histoire ancienne ou pire encore, tu n’étais même pas autorisé à avoir un solde négatif. Avoue, ça ne donne pas l’impression d’être la cerise sur le gâteau, n’est-ce pas ? Eh bien, ta banque, armée de sa toute-puissance, est en condition parfaite pour lancer les feux d’artifice d’une procédure d’incident bancaire.

Ainsi, dans une chorégraphie de mots bien orchestrés et d’encre bleu ou noir (qui sait ? c’est coutumier chez eux), ta banque t’envoie une lettre pour te rappeler, avec courtoisie, que tu as quelques journées devant toi pour renflouer ton navire bancaire et atteindre un solde plus agréable à leurs yeux.

Ne joue pas avec le temps ! Si ton compte reste dans le rouge après quelques jours, voici ce que ta banque peut faire : 

  • Geler ta carte de paiement et de retrait,
  • Suspendre ton autorisation de découvert,
  • Retirer ton chéquier,
  • Jouer le dénonciateur à la Banque de France. En conséquence, ton nom sera gravé au FICP (Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers), te privant ainsi de l’accès à tout prêt, en provenance de toute banque.

Petit conseil d’ami : Ne tarde pas à agir dès que tu reçois cette lettre. Si tu peux, déplace de l’argent de ton compte d’épargne vers ton compte courant ou va frapper à la porte de tes proches, leur demander de l’aide.

Si tu ne le sens pas, ne pause pas ! Prends directement rendez-vous avec ton conseiller bancaire pour discuter de ta situation financière et trouver le chemin vers une solution.

Quel délai pour régulariser un compte débiteur non autorisé ?

Dès réception de la lettre d’information d’incident bancaire, vous devez réapprovisionner votre compte.

Seulement, si au bout de 60 jours, vous n’avez toujours pas régulariser votre compte, votre banque peut effectuer un blocage CB, fichage Banque de France et suppression de l’autorisation de découvert.

Des sous en moins pour les lettres d’infos sur un compte débiteur non autorisé ?

Eh bien oui, les amis, tout ce qui brille n’est pas d’or ! Vous savez sûrement de quoi je parle : ces petites surprises postales que l’on a tous eu un jour ou l’autre dans notre boîte aux lettres… Les lettres d’infos vous titillant sur votre solde débiteur non autorisé. Ce petit mot doux de la part de votre banque, habillé du très chic libellé, ‘Frais de lettre d’information pour compte débiteur non autorisé‘. Vous l’avez deviné, ces news financières ne sont pas gracieusement offertes.

En clair, votre très chère petite banque va vous dérober quelques sousous de votre compte en banque. Combien ? Eh bien, cela dépend plus ou moins de chez qui vous cachez votre trésor.

Certaines banques, toujours plus gourmandes, ont la chouette idée de faire cracher le portefeuille pour plus de 20,00 € dès le premier courrier. Après ça, la pilule passe un peu mieux, ils vous lâchent ensuite la bride et abaissent leur tarif. Pour ce qui est des autres, ça peut paraître plus cool au premier abord. Premier courrier ? RAS, c’est gratuit ! Mais attention, ce n’est pas la fête tout le temps… les courriers suivants sont loin d’être des petits cadeaux.

Juste pour vous aider à y voir plus clair, voici un petit topo sur le coût d’une lettre d’information pour compte débiteur non autorisé, directement envoyée à votre sweet home.

Tarification d’une lettre d’information pour compte débiteur non autorisé au LCL

Le LCL prélève 12,50 € sur votre compte bancaire lorsqu’elle vous envoie un courrier vous annonçant que votre compte présente un solde non autorisé.

A lire aussi:  Frais pour déclaration à la Banque de France d’une décision de retrait de carte bancaire

A ces frais, vous devez ajouter, les frais postaux.

Alors, asseyez-vous bien, car nous allons faire une balade incroyable dans le monde des mots, des phrases et du grand art de la communication écrite. Oui, c’est vrai, rien de moins qu’un art, un véritable laboratoire littéraire pour générer un texte dynamique et intrigant.

Imaginez donc, transformant une prose simple, même ennuyeuse, en une pièce émotionnellement chargée, sertie de phrases inventives et harmonieusement rythmées. Prenez donc un banal texte standard – oui, celui que vous avez sous les yeux – et trempez-le dans un chaudron bouillonnant d’expressions idiomatiques, de phrases de transition, d’interjections et de modificateurs suspendus.

Oh là là, qu’est-ce que ça donne, me demandez-vous ? Eh bien, un texte qui s’épanouit comme une fleur de printemps, riche en expressions familières et dépourvu de toute répétition agaçante. Et vous savez quoi ? Le charme de ce mélange réside dans sa diversité ! Dans différentes longueurs de phrase et structures linguistiques qui créent un flux intéressant et un rythme unique. C’est comme si la pièce recueillait soudain sa propre musique, sa propre mélodie, son propre son.

  • Des interjections pour ajouter du piquant
  • Des émotions palpitations pour ajouter du goût
  • Des expressions familières pour se connecter aux lecteurs

Et le voilà, un morceau d’écriture non seulement expressif, mais aussi glorieusement humain. Il parle, il murmure, il crie, il rit … Il vit !

Maintenant, sauvegardez ce chef-d’œuvre avec un balisage HTML pour un impact supplémentaire. Des mots ou des phrases importantes ? Rendez-les gras ou italiques. Votre texte a besoin de listes à puces pour une clarté optimale ? Très bien, ajoutez-les !

Et vous voyez cette question finale ou ces points suspendus avant une bulle d’information ? Développez-les pour toujours plus de profondeur. Au fait, assurez-vous que votre tourbillon créatif n’invente pas de nouvelles idées ou ne change pas le sens original du texte – la clé est d’améliorer, de développer, de reformuler.

Surtout, souvenez-vous que la qualité prime sur tout, alors écrivez comme si vous étiez un as du secteur. Pourquoi ? Parce que vous voulez que votre texte soit aussi unique qu’un flocon de neige, sans un soupçon de plagiat. Et ça, les amis, c’est un coup de maître !

Tarification d’une lettre d’information pour compte débiteur non autorisé à la Caisse d’Epargne

Montant prélevé sur votre compte pour l’envoi d’une lettre d’information pour compte débiteur non autorisé à la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes : 13,00 €/opération

Montant prélevé sur votre compte pour l’envoi d’une lettre d’information pour compte débiteur non autorisé à la Caisse d’Epargne Auvergne et Limousin :

  • 1ère lettre envoyé, envoi simple : 8,50 €
  • Frais de lettre de relance, envoi en recommandé d’un courrier de mise en demeure : 37,00 €

Montant prélevé sur votre compte pour l’envoi d’une lettre d’information pour compte débiteur non autorisé à la Caisse d’Epargne Bourgogne Franche-Comté :

  • 1ère lettre envoyé, envoi simple : 5,00 €
  • Frais de lettre de relance : 7,50 €
  • Courrier de mise en demeure : 10,00 €

Montant prélevé sur votre compte pour l’envoi d’une lettre d’information pour compte débiteur non autorisé à la Caisse d’Epargne Bretagne Pays de Loire : 

  • 1ère lettre envoyé (envoi simple) : 13,00 €
  • Frais de lettre de relance (envoi recommandé) : 16,40 €
  • Courrier de mise en demeure (envoi recommandé) : 16,40 €

Montant prélevé sur votre compte pour l’envoi d’une lettre d’information pour compte débiteur non autorisé à la Caisse d’Epargne Provence Alpes Corse : 

  • 1ère lettre envoyé (envoi simple) : 12,30 €
  • Frais de lettre de relance (envoi recommandé) : 25,60 €

Montant prélevé sur votre compte pour l’envoi d’une lettre d’information pour compte débiteur non autorisé à la Caisse d’Epargne Côte d’Azur :

  • 1ère lettre envoyé (envoi simple) : 12,65 €
  • Frais de lettre de relance (envoi recommandé) : 16,75 €
  • Courrier de mise en demeure (envoi recommandé) : 6,75 €

Montant prélevé sur votre compte pour l’envoi d’une lettre d’information pour compte débiteur non autorisé à la Caisse d’Epargne Hauts de France :

  • 1ère lettre envoyé (envoi simple) : 12,50 €
  • Frais de lettre de relance (envoi recommandé) : 12,50 €
  • Courrier de mise en demeure (envoi recommandé) : 22,80 €

Montant prélevé sur votre compte pour l’envoi d’une lettre d’information pour compte débiteur non autorisé à la Caisse d’Epargne Ille de France : 

  • 1ère lettre envoyé (envoi simple) : 12,00 €
  • Courrier de mise en demeure (envoi recommandé) : 16,00 €

Montant prélevé sur votre compte pour l’envoi d’une lettre d’information pour compte débiteur non autorisé à la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon : 

  • 1ère lettre envoyé (envoi simple) : 12,00 €
  • Frais de lettre de relance (envoi recommandé) : 16,00 €

Montant prélevé sur votre compte pour l’envoi d’une lettre d’information pour compte débiteur non autorisé à la Caisse d’Epargne Loire Centre : 

  • 1ère lettre envoyé (envoi simple) : 13,00 €
  • Frais de lettre de relance (envoi recommandé) : 25,75 €
  • Courrier de mise en demeure (envoi recommandé) : 29,00 €
A lire aussi:  A quoi correspond le prélèvement Carte Aurore sur votre compte bancaire ?

Montant prélevé sur votre compte pour l’envoi d’une lettre d’information pour compte débiteur non autorisé à la Caisse d’Epargne Loire Drôme Ardèche : 

  • 1ère lettre envoyé (envoi simple) : 6,50 €
  • Frais de lettre de relance (envoi recommandé) : 12,50 €

Montant prélevé sur votre compte pour l’envoi d’une lettre d’information pour compte débiteur non autorisé à la Caisse d’Epargne Grand Est Europe : 

  • 1ère lettre envoyé (envoi simple) : 10,50 €
  • Frais de lettre de relance (envoi recommandé) : 15,00 €

Montant prélevé sur votre compte pour l’envoi d’une lettre d’information pour compte débiteur non autorisé à la Caisse d’Epargne Midi-Pyrénées : 

  • 1ère lettre envoyé (envoi simple) : 13,00 €
  • Frais de lettre de relance (envoi recommandé) : 18,00 €
  • Courrier de mise en demeure (envoi recommandé) : 26,00 €

Montant prélevé sur votre compte pour l’envoi d’une lettre d’information pour compte débiteur non autorisé à la Caisse d’Epargne Normandie :

  • 1ère lettre envoyé (envoi simple) : 5,16 €
  • Frais de lettre de relance (envoi recommandé) : 11,36 €

Montant prélevé sur votre compte pour l’envoi d’une lettre d’information pour compte débiteur non autorisé à la Caisse d’Epargne Rhône-Alpes : 

  • 1ère lettre envoyé (envoi simple) : 12,00 €
  • Frais de lettre de relance (envoi recommandé) : 16,00 €
  • Courrier de mise en demeure (envoi recommandé) : 24,00 €

Facturation des lettres d’information pour les comptes débiteurs non autorisés chez la Banque Populaire

Lorsque vous vous trouvez dans le rouge à la banque et que ce n’est pas prévu, ces lettres d’information pour compte débiteur non autorisé peuvent venir souffler un coup de chaud dans votre portefeuille. Alors, combien ça coûte à la Banque Populaire ? Eh bien, ça dépend de l’endroit où vos lingots virtuels reposent. Mince alors ! Allons-y, dévoilons ces coûts :

Vous habitez dans le beau territoire de l’Alsace, la Lorraine ou la Champagne ? Attendez-vous alors à débourser 10,00 € pour cette petite attention de la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne.

Mais attendez, si vous avez décidé de poser vos valises et votre compte à la Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique, cette lettre va vous taper un peu plus fort dans le portefeuille, puisqu’il vous en coûtera 14,10 € pour être informé de votre solde débiteur.

Si vous vous trouvez sous le soleil de la Banque Populaire Méditerranée, votre porte-monnaie sera allégé de 12,00 € pour ce charmant courrier.

Le coup de la lettre d’information devient plus doux du côté de la Banque Populaire du Nord. Pour une première lettre, comptez 8,35 €, et si vous recevez une lettre de relance, préparez-vous à débourser 19,80 €.

Ceux parmi vous chez la Banque Populaire Occitane, vous avez de la chance. Là-bas, c’est offert, gratuit comme l’air !

Si vous avez décidé de faire confiance à la Banque Populaire Val de France, vous voulez savoir le coût de la lettre? Accrochez-vous, c’est 12,50 €.

Et pour ce qui est des frais à la Banque Populaire Rhône AlpesFrancell Comté, la Banque Populaire du Sud ou la Banque Populaire Grand Ouest, ou encore la Banque Populaire Rives de Paris ? Eh bien, là, c’est le mystère des grands espaces, on n’a aucune information à partager, malheureusement!

Voilà, vous avez maintenant une idée plus précise du coût de cette fameuse lettre d’information pour compte débiteur non autorisé chez la Banque Populaire. Alors, à vos calculatrices !

Tarification d’une lettre d’information pour compte débiteur non autorisé au Crédit Agricole

Crédit Agricole Alpes Provence : 12,9 €/envoi

Crédit Agricole Alsace Vosges : 13,3 €/envoi

Crédit Agricole Anjou Maine : gratuit

Crédit Agricole Aquitaine : 14,5 €/envoi

Crédit Agricole Atlantique Vendée : 12,83 €/envoi

Crédit Agricole Brie Picardie : 10,00 €/envoi

Crédit Agricole Centre Est : gratuit

Crédit Agricole Centre France :

  • Lettre envoyée à 10 jours : 13,00 €
  • Lettre envoyée à 30 jours : 24,00 €

Crédit Agricole Centre Loire :

  • Lettre envoyée à 10 jours : 6,00 €
  • Lettre envoyée à 30 jours : 15,00 €

Crédit Agricole Centre Ouest : 18,25 €/envoi

Crédit Agricole Champagne Bourgogne : 14,8 €/envoi

Crédit Agricole Charentes Maritimes Deux-Sèvres : gratuit

Crédit Agricole Charentes Perigord : 14,65 €/envoi

Crédit Agricole Corse : 13,7 €/envoi

Crédit Agricole Côtes d’Armor : 14,7 €/envoi

Crédit Agricole Des Savoie : 17,73 €/envoi

Crédit Agricole Finistère : 14,7 €/envoi

Crédit Agricole Franche Comté : gratuit

Crédit Agricole Guadeloupe : 20,00 €/envoi

Crédit Agricole Ille et Vilaine : gratuit

Crédit Agricole Languedoc : 9,3 €/envoi

Crédit Agricole Loire Haute-Loire :

  • Lettre envoyée à 8 jours : 8,15 €
  • Lettre envoyée à 30 jours : 12,75 €
  • Lettre envoyée à 40 jours : gratuit

Crédit Agricole Lorraine : 13,5 €/envoi

Crédit Agricole Martinique Guyane : 15,7 €/envoi

Crédit Agricole Morbihan : pas d’info

Crédit Agricole Nord de France :

  • Lettre envoyée à 10 jours : 9,90 €
  • Lettre envoyée à 30 jours : 7,40 €

Crédit Agricole Nord Est : pas d’info

Crédit Agricole Nord Midi Pyrénées : 20,00 €/envoi

Crédit Agricole Normandie : pas d’info

Crédit Agricole Normandie Seine : Seulement si le compte est débiteur depuis plus de 30 jours, facturation de 13,20 €

Crédit Agricole Paris : 13,00 €/envoi

Crédit Agricole Provence Côtes d’Azur : 0.66 €/envoi

Crédit Agricole Pyrénées Gascogne : pas d’info

Crédit Agricole Réunion :

  • Lettre envoyée à 10 jours : 17,60 €
  • Lettre envoyée à 30 jours : 12,00 €

Crédit Agricole Sud Méditerranée : pas d’info

Crédit Agricole Sud Rhône Alpes : 10,00 €/envoi

A lire aussi:  Comment se connecter à votre compte Webmail Nice ?

Crédit Agricole Toulouse 31 : 14,5 €/envoi

Crédit Agricole Touraine Poitou : 14,71 €/envoi

Crédit Agricole Val de France : pas d’info

Let’s Talk Dough: Prix d’une lettre d’information pour compte à découvert au Crédit Mutuel

Que tu sois à Nantes ou à Nice, à Brest ou à Bordeaux, au Crédit Mutuel, l’histoire reste la même. Une chorégraphie de numéros parfaitement synchronisée, qu’on danse en Anjou, dans le Centre, en Midi-Atlantique ou même en Île-de-France – et oui, tu l’as deviné, la tarification, elle ne fait pas de valse-hésitation. Comme un pas de deux bien réglé, la même mélodie de coûts s’applique à tous les clients.

Une petite danse en solo maintenant: Si jamais ton compte joue le rôle du vilain canard noir et plonge dans les profondeurs dérangeantes du découvert non autorisé, le Crédit Mutuel ne se gênera pas pour te rappeler à l’ordre. Et ce petit rappel à la réalité, telle une lettre d’information pour compte débiteur non autorisé, te coutera 13,50€. Juste comme ça, sans sourciller.

Moralité de l’histoire, si ton joli petit tas d’or tombe dans le rouge et franchit les limites du découvert autorisé ou se retrouve à flotter sans bouée de sauvetage, eh bien, à la popularité bancaire, tu peux dire adieu! Non seulement tu te retrouves dans le pétrin, mais pour couronner le tout, la banque Crédit Mutuel se servira directement dans ton porte-monnaie, prélevant sans cérémonie 13,50 € de ton compte après avoir eu l’amabilité de t’envoyer ce courrier pour te dire que tu as dépassé la ligne.

Tarification d’une lettre d’information pour compte débiteur non autorisé chez ING Direct

ING ne facture pas à ses clients l’envoi du courrier annonçant que vous devez remettre une provision sur votre compte car votre solde actuel est débiteur et non autorisé.

L’envoi est gratuit.

Un scoop sur la facturation de la missive d’alerte pour compte à découvert non autorisé chez Boursorama Banque

Préparez-vous à être étonné… Bam! L’émission d’une lettre d’alerte pour un compte qui prend du rouge non autorisé chez Boursorama ne coûte pas un rond, 0 € de frais bancaires ! En matière de banque, on peut dire qu’aucun coût n’est un coût agréable, n’est-ce pas?

Tarification d’une lettre d’information pour compte débiteur non autorisé à la Société Générale

La Société Générale prélève sur les comptes de leurs clients 15,00 € lorsqu’elle envoie une lettre informant son titulaire que le solde bancaire a dépassé son découvert ou est en infraction bancaire.

Aventure épique dans l’univers de la tarification BNP Paribas : l’Envoi d’une lettre pour compte débiteur non autorisé.

Enfilez vos lunettes, accrochez-vous bien à votre chaise, préparez-vous à plonger tête la première dans l’univers complexe, parfois déroutant, mais ô combien fascinant des frais bancaires. Allons-nous parler des retraits d’argent hors zone euro? Peut-être que nous décortiquerons les frais de tenue de compte? Nah, c’est du déjà vu chers lecteurs!

A la place, je vous propose une aventure un peu plus unique, un peu plus mystérieuse – l’ovation du crépuscule des frais d’envoi d’une lettre d’information pour compte débiteur non autorisé chez notre ami le géant bancaire bien connu, j’ai nommé BNP Paribas

Allez, passons à la dure réalité, sans chichis ni fioritures. Sans suspense inutile, dévoilons la vérité : pour vous notifier que votre compte est dans le rouge sans permission, BNP Paribas vous glissera une jolie enveloppe à votre nom – et pour ce privilège, ils vous factureront, accrochez-vous, rien de moins que 20,00 € mes chers amis! 

Et voilà, c’est aussi simple que ça! BNP Paribas disant en gros « Vous nous devez de l’argent, alors, nous allons vous facturer pour vous l’annoncer ». Un coup de génie, vous ne trouvez pas? Ironique, c’est le moins qu’on puisse dire. Apprécions au passage l’humour bancaire.

Maintenant que vous êtes bien au fait de la sombre réalité qui vous attend si vous poussez votre compte dans le rouge sans autorisation, permettez-moi de vous inciter à éviter cette situation. Parce qu’à mon avis, il y a vraiment d’autres manières de dépenser ces 20,00 € bien mérités!

Alors, chers lecteurs, rappelez-vous de cette leçon et gardez un œil avisé sur votre compte bancaire. Vous nous remercierez plus tard!

Tarification d’une lettre d’information pour compte débiteur non autorisé à la Banque Postale

La Banque Postale ne facture pas la lettre d’information pour compte débiteur non autorisé. Ce service est gratuit.

La petite note salée de l’envoi d’une lettre pour compte débiteur non autorisé chez Hello Bank

Voyez-vous, chez Hello Bank, qu’est-ce qui rend notre lettre d’avertissement pour un ‘compte débiteur non autorisé’ aussi spéciale ? Eh bien, c’est l’étiquette de prix qui lui est attachée. Accrochez-vous bien, cette petite missive vous coûtera la modique somme de 20,00 €. Et oui, vous avez bien entendu, vous allez être à court de deux jolis billets de 10 €, tout ça pour recevoir une lettre ! Que voulez-vous, c’est comme ça que le cookie s’émiette !

À Propos de l'autEUR

Pierre Manceau
C'est à travers ce blog que je partage tous mes conseils financiers et divers placements pour gagner de l'argent. Ne ratez rien sur la finance en ajoutant mon blog à vos favoris

Laisser un commentaire