Pourquoi n’arrivez vous pas à payer le péage sur l’autoroute ?

Pourquoi n’arrivez vous pas à payer le péage sur l’autoroute ?

Quels sont les modes de paiement autoroute ?

Pour simplifier les déplacements et les passages des véhicules, différents moyens de paiements sont acceptés au péage.

Il est possible de payer son passage soit en espèces, soit par les cartes accréditives, soit par les cartes bancaires et les cartes de crédit, par le paiement sans contact (carte bancaire sans contact ou smartphone équipé de la technologie NFC) et même par télépéage (solution la plus simple, la plus rapide et la plus confortable).

Grincements de dents sur l’autoroute : Le casse-tête du paiement des péages

Si vous avez arpenté nos lignes de jadis, vous savez sans doute que différents modes de paiement peuvent être utilisés lorsque la bande de caoutchouc rencontre le goudron sur le grand sentier autoroutier.

Donc, si vous êtes en route et approchez d’une porte de péage, vous devez, oh oui, avec grande précaution, choisir votre cap en fonction du mode de paiement que votre bourse vous permet : en plastique (quel joli mot pour signifier carte bancaire), en espèces sonnantes et trébuchantes, ou, si vous êtes de la haute, par le télépéage.

En France, les autoroutes ont pour maîtres des compagnies privées (une pensée pour Vinci et sa royal bleue Cofiroute), et elles sont absolument rongées par les péages.

A lire aussi:  Quelle est la liste des entreprises du CAC 40 sur Boursorama ?

Alors, comme dans toute transaction monétaire, que ce soit dans un restaurant chic ou à l’épicerie du coin, il est fort possible de se retrouver face à des tracas quand vient le moment de sortir l’or des poches sur ces routes à voie rapide.

Branle-bas de combat, voici les difficultés que vous pouvez rencontrer lorsque vous voulez régler votre dû au péage:

Carte bancaire illisible ou inconnue

Si le terminal de paiement vous sert un « carte bancaire illisible » ou un « carte bancaire inconnue » comme un plateau de petits fours, vérifiez rapidement que la date figurant sur votre carte n’a pas été lézardée par le temps.

Si tout va bien de ce côté-là, c’est peut-être que vous avez atteint votre plafond d’autorisation de débit pour une durée de 30 jours ou quelque chose du genre.

Et puis, ne soyons pas trop prompt à nous auto-flageller, il est également possible que le péage soit aux prises avec un terminal un peu capricieux.

Paiement impossible à distance

Mince alors, si votre carte bancaire est en mauvais état (puce magnétique un peu groggy), il n’y a pas d’autre choix que de la mettre au placard pour le paiement à distance.

De plus, certaines maisons de péage ont tendance à bouder les paiements à distance.

Alors, le meilleur conseil que nous pourrions vous donner est de garder ce mode de paiement en sourdine pour éviter les tracas.

Un dernier mot pour les détenteurs de cartes Visa Electron, elles ne sont pas vues d’un bon œil sur la route : elles ne sont pas acceptées comme moyen de paiement sur les autoroutes.

A lire aussi:  Comprendre le système de recharge Transcash : Guide pour optimiser votre expérience de paiement en ligne

Le luxe du chèque bancaire sur le bitume

Les chèques bancaires se paient le luxe d’être acceptés aux péages, mais seulement si vous avez un péager à portée de plume. Par contre, oubliez les chèques-vacances, ils sont persona non grata.

Celles et ceux qui tiennent à leurs titres de congés heureux peuvent toujours penser à les créditer (on parle ici de 150 euros/an max) avec l’offre Libre-t vacances pour jouir des bienfaits du télépéage.

Que l’autoroute fasse partie de votre quotidien ou que vous la fréquentiez à l’occasion, le petit insigne de télépéage sera votre laissez-passer pour une traversée fluide des barrières de péage.

Payer en liquide aux péages, pas si simple

Rappelez-vous toujours de cette loi non écrite : seules les pièces de 0,10€, 0,20€, 0,50€, 1€ et 2€, ainsi que les billets de 5€, 10€ et 20€ sont les bienvenus à l’entrée des péages.

Alors si vous débarquez avec un large billet de 50€, de 100€, de 200€ ou de 500€, vous risquez fort de rester sur le carreau.

Quels sont les risques à ne pas pouvoir payer au péage suite à un problème ?

Il peut arriver que vous vous retrouviez à la sortie de l’autoroute et que vous soyez incapable de régler la somme demandée suite à un problème de paiement.

Sachez tout d’abord que frauder au péage est considéré par la loi comme un délit.

En effet, selon l’article Art R 421-9 du Code de la route : « Tout usager d’une autoroute régulièrement soumise à péage doit, s’il n’est muni d’une autorisation spéciale, acquitter le montant du péage autorisé correspondant au parcours et à la catégorie du véhicule qu’il utilise. »

Mais que se passe-t-il si vous n’avez pas de quoi payer au péage ? Pas d’inquiétude !

A lire aussi:  Prélèvement CDiscount

Si vous ne disposez pas de moyens de paiement lors de votre passage au péage ou que vous rencontrez des problèmes de paiement, vous pouvez dans ce cas appuyer sur le bouton d’assistance de la borne.

L’Association des sociétés françaises d’autoroutes (Asfa) vous permet de payer plus tard le même montant à condition de ne pas dépasser un délai de deux jours ouvrables.

Par Jupiter, comment éviter cette pagaille de problèmes de paiement au péage ?

Au milieu de ce casse-tête de péage, une solution brille de mille feux. Elle est à portée de main, ou plutôt de poche : payer au comptant, en bon vieux cash.

Prenez le temps pour un p’tit check avant de vous lancer à l’assaut du péage : scrutez l’intérieur de votre porte-monnaie et assurez-vous d’avoir amassé assez de ces précieux disques métalliques appelés pièces et posséder un chèque de secours, au cas où vous vous retrouviez dans le pétrin, en l’absence de cash ou de CB. Et n’oubliez pas, votre carte bancaire doit être en pleine forme, autrement dit, valide.

Eh bien, ça y est, vous avez complètement démystifié les problèmes de paiements qui hantent les autoroutes.

Allons, y a pas de quoi grimper aux rideaux ! Suivez ces conseils à la lettre et vous éviterez mille et un désagréments. A présent, nous n’avons plus qu’à vous souhaiter un voyage des plus agréables. Bon vent !

À Propos de l'autEUR

Pierre Manceau
C'est à travers ce blog que je partage tous mes conseils financiers et divers placements pour gagner de l'argent. Ne ratez rien sur la finance en ajoutant mon blog à vos favoris

Laisser un commentaire