comment installer une vmc dans un appartement

comment installer une vmc dans un appartement

Lorsque l’on vit dans un appartement, la qualité de l’air que l’on respire est un facteur primordial pour notre confort et notre santé. C’est là qu’intervient la vmc (Ventilation Mécanique Contrôlée), un système de ventilation qui permet de renouveler l’air de votre logement en continu, en aspirant l’air vicié et en introduisant de l’air neuf. Mais comment installer une vmc dans un appartement ? Suivez le guide, nous allons vous montrer toutes les étapes pour réaliser ces travaux dans les meilleures conditions.

Comprendre le fonctionnement d’une VMC

Une vmc fonctionne en créant un flux d’air à l’intérieur de votre appartement. Elle aspire l’air vicié des pièces humides (salle de bain, cuisine, WC) et le rejette à l’extérieur, tout en introduisant de l’air neuf dans les pièces de vie (salon, chambres). Ce système de ventilation est particulièrement efficace pour lutter contre l’humidité et les mauvaises odeurs.

Il existe deux types principaux de vmc : la vmc simple flux et la vmc double flux. La première extrait l’air vicié et fait entrer de l’air neuf par des entrées d’air situées sur les fenêtres ou les murs. La seconde récupère la chaleur de l’air extrait pour préchauffer l’air neuf, ce qui permet de réaliser des économies de chauffage.

Choisir le bon type de VMC pour son appartement

Avant de commencer vos travaux, il est important de choisir le type de vmc qui convient le mieux à votre appartement. La vmc simple flux est plus facile à installer et moins coûteuse, mais elle est moins efficace en termes d’économies d’énergie. La vmc double flux offre de meilleures performances, mais elle nécessite des travaux plus importants et son coût est plus élevé.

A lire aussi:  combien de place de parking par appartement

Pour faire votre choix, prenez en compte plusieurs facteurs : les caractéristiques de votre appartement (surface, nombre de pièces, isolation…), votre budget, et vos besoins en termes de confort et de qualité de l’air.

Préparer l’installation d’une VMC

Une fois que vous avez choisi le type de vmc qui convient à votre appartement, il est temps de préparer l’installation. Cette étape consiste à déterminer les emplacements des bouches d’extraction et des entrées d’air, à prévoir le passage des conduits de ventilation, et à préparer l’installation électrique.

Il est essentiel de bien préparer cette étape pour éviter tout problème lors de l’installation. Veillez notamment à respecter les distances minimales entre les bouches d’extraction et les sources de chaleur.

Installer la VMC

L’installation d’une vmc nécessite des compétences en bricolage et en électricité. Si vous n’êtes pas sûr de vous, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.

Commencez par installer le groupe d’extraction, qui est le cœur du système. Il doit être fixé au mur ou au plafond, dans un endroit facilement accessible pour l’entretien. Ensuite, installez les conduits de ventilation qui relient le groupe d’extraction aux bouches d’extraction et aux entrées d’air. Veillez à respecter les pentes pour favoriser le flux d’air. Enfin, installez les bouches d’extraction et les entrées d’air, et réalisez les branchements électriques.

Entretenir sa VMC

Une fois votre vmc installée, il est important de l’entretenir régulièrement pour garantir son bon fonctionnement et sa longévité. Cela consiste à nettoyer les bouches d’extraction et les entrées d’air, à vérifier l’état des filtres, et à contrôler le fonctionnement du groupe d’extraction.

A lire aussi:  comment aménager un petit appartement

N’oubliez pas, une bonne ventilation est essentielle pour votre confort et votre santé. Alors, prêt à installer votre vmc ?

Les étapes d’installation d’une VMC simple flux

L’installation d’une VMC simple flux est moins complexe et moins coûteuse que celle d’une VMC double flux. Il s’agit d’un système de ventilation mécanique contrôlée qui assure le renouvellement de l’air dans votre appartement en aspirant l’air vicié des pièces humides et en le rejetant à l’extérieur. Voici les étapes à suivre pour l’installer dans votre appartement.

Tout d’abord, déterminez les emplacements des bouches d’extraction dans les pièces humides (salle de bain, cuisine, WC) et des entrées d’air dans les pièces de vie (salon, chambres). Il est recommandé de positionner les bouches d’extraction loin des sources de chaleur.

Ensuite, préparez le passage des conduits de ventilation qui relieront les bouches d’extraction au groupe d’extraction. Ce dernier doit être installé dans un endroit facilement accessible pour l’entretien, généralement dans les combles ou une buanderie. Veillez à respecter les pentes pour faciliter le flux d’air.

Finalement, réalisez les branchements électriques. Pour cela, vous aurez besoin d’un disjoncteur 2A et d’un câble électrique. Vous devrez peut-être également installer un interrupteur pour mettre la VMC simple flux en marche ou en arrêt.

Les étapes d’installation d’une VMC double flux

Contrairement à la VMC simple flux, la VMC double flux assure une ventilation optimale tout en réalisant des économies d’énergie. En effet, elle récupère la chaleur de l’air vicié pour préchauffer l’air neuf entrant. Cependant, son installation est plus complexe et requiert plus de travaux.

A lire aussi:  comment savoir si un appartement est éligible aux apl

Pour installer une VMC double flux, vous devez d’abord choisir l’emplacement du groupe d’extraction, généralement dans les combles ou un local technique. C’est ce groupe qui sera relié à deux réseaux de conduits : l’un pour l’extraction de l’air vicié, l’autre pour l’insufflation de l’air neuf.

Ensuite, installez les bouches d’extraction et les entrées d’air neuf dans les pièces appropriées. Comme pour la VMC simple flux, les bouches d’extraction doivent être placées dans les pièces humides, tandis que les entrées d’air neuf doivent être réparties dans les pièces de vie.

Enfin, réalisez les branchements électriques. La VMC double flux nécessite une alimentation électrique dédiée, avec un disjoncteur 2A et un câble électrique.

Conclusion : le choix de la VMC, un enjeu pour la rénovation énergétique

La ventilation est un aspect souvent négligé dans la rénovation énergétique d’un appartement. Pourtant, une bonne ventilation contribue à améliorer la qualité de l’air intérieur, à prévenir l’apparition de moisissures et à réaliser des économies d’énergie. Une VMC, qu’elle soit simple ou double flux, est un dispositif essentiel pour garantir une ventilation efficace.

Cependant, l’installation d’une VMC demande une certaine expertise. Si vous n’êtes pas sûr de vous, faites appel à un professionnel. Il saura vous conseiller sur le type de VMC le plus adapté à votre appArtement, et réalisera l’installation dans les règles de l’art. Enfin, n’oubliez pas que l’entretien régulier de votre VMC est indispensable pour assurer son bon fonctionnement et prolonger sa durée de vie.

À Propos de l'autEUR

Pierre Manceau
C'est à travers ce blog que je partage tous mes conseils financiers et divers placements pour gagner de l'argent. Ne ratez rien sur la finance en ajoutant mon blog à vos favoris

Laisser un commentaire