Pourquoi un assureur tarde à verser le montant d’une assurance vie ?

Pourquoi un assureur tarde à verser le montant d’une assurance vie ?

Versement d’une assurance-vie : Quelle heure avez-vous ?

Le plus sûr moyen d’assurer que vos droits soient respectés lorsqu’il s’agit du versement de votre assurance-vie, ça commence par connaître ces droits sur le bout des doigts.

Voyez-vous, le code des assurances a fait les choses en grand. Il a pris le soin de mettre noir sur blanc que deux mois, c’est le max que votre chère compagnie d’assurances a pour virer les indemnités d’une assurance-vie à leur destinataire légitime.

Eh oui, vous l’aurez dans votre contrat, ou parfois même, vous le verrez ramené à un petit mois seulement.

Alors, si votre assureur fait le malin et joue les prolongations, il vous est tout à fait permis de rouler des mécaniques et de réclamer des indemnités de retard. Sonia Fendler, celle qui s’y connaît en clients chez Generali France, confirme.

Et si vous voulez juste un rachat partiel, ça devient plus rapide. Attendez-vous à juste une ou deux semaines, surtout si vous avez souscrit votre assurance-vie dans une banque.

Pour un rachat total, faire valoir vos droits risque de prendre un peu plus de temps. Il faudra aller voir votre agence pour signaler votre demande.

Vous préférez le virtuel ? Pas de souci. Les assurances vie en ligne ne vous laissent pas traîner non plus. Cela dit, ne vous attendez pas à ce que votre argent soit immédiatement disponible.

Dans la vraie vie, Suravenir, Apicil, Generali ou Spirica, tous les grands bonnets de l’assurance en ligne l’assurent : comptez entre 3 et 7 jours pour un rachat partiel, deux semaines top chrono pour un rachat total.

A lire aussi:  Les Secrets d'Installation du Rail Placo: Un Guide Complet pour les Entrepreneurs

Envoyez tout simplement votre demande par mail et l’affaire roule!

Et si votre assureur traîne les pieds ?

Pour garder le cap et éviter un retard de la part de votre compagnie d’assurance, la première astuce c’est de jouer les prévenants et d’anticiper tout litige éventuel autour d’un dossier qui ne serait pas complet. C’est souvent l’excuse des champions du « ça traîne ».

Réunissez donc bien tous les éléments nécessaires à votre dossier, pensez à les envoyer formule suivie et avec un accusé de réception.

Sûr que ça ne guérit pas tous les maux, mais ça évite de donner à votre compagnie d’assurance des raisons de freiner des quatre fers.

Avec l’avènement de la loi Eckert, vous avez un autre argument de poids. Elle dit en effet que passé le mois de délai légal pour vous reverser votre dû, vous pouvez exiger des indemnités de retard . Et tenez-vous bien, elles sont calculées « au taux légal majoré de moitié durant deux mois, puis au double du taux légal » si le retard continue de courir.

Comme le taux légal, c’est 4.54 %, ça devrait inciter votre assureur à mettre les bouchées doubles.

Et si vous pensiez que c’est déjà pas mal, attendez de voir ce qui s’est passé depuis le 1er janvier dernier : la pénalité passe à double durant deux mois et triple après.

En plus de ça, votre assureur se retrouve obligé de demander les pièces manquantes dans un délai de 15 jours. Sinon, il ne pourra pas justifier un retard dans le règlement du contrat d’assurance-vie par l’incomplétude de votre dossier.

A lire aussi:  Prélèvement Keep Cool

Si le droit de l’assurance-vie, vos droits et les démarches à faire vous intéressent, l’équipe de CielEden a plus d’une info à partager avec vous..

À Propos de l'autEUR

Pierre Manceau
C'est à travers ce blog que je partage tous mes conseils financiers et divers placements pour gagner de l'argent. Ne ratez rien sur la finance en ajoutant mon blog à vos favoris

Laisser un commentaire