Comment réduire son autorisation de découvert ?

Comment réduire son autorisation de découvert ?

Qu’est ce que l’autorisation de découvert ?

Un découvert autorisé est un service accordé par votre banquier pour faire face à des dépenses imprévues.

Cependant ce service n’est pas gratuit et votre banque vous prélève chaque trimestre des intérêts débiteurs ou agios.

Ainsi, lorsque vous consultez votre extrait de compte chaque trimestre, vous apercevez un « prélèvement intérêt débiteurs » ou « intérêts débiteurs TAEG » … suivi d’un chiffre.

Ce chiffre correspond au taux d’intérêt appliqué par votre banque pour le service rendu.

Quel est le montant de l’autorisation de découvert accordé par ma banque ?

Ce montant est variable et son montant dépend de votre profil.

Le découvert autorisé varie en fonction de :

  1. La composition de votre famille : vivez vous seule ou en couple ?
  2. Vos revenus mensuels : Combien gagnez vous chaque mois ? Logiquement, plus votre salaire est élevé et plus votre découvert bancaire le sera également. Cependant, une limite est appliqué sauf si celui-ci est accordé à titre exceptionnel (en attente d’un versement d’un prêt par exemple)
  3. La gestion quotidienne de votre compte : Si vous gérez efficacement votre budget tous les mois, il n’y a aucune raison pour que votre conseiller bancaire refuse la mise en place d’un découvert.
  4. Pourquoi demandez vous un découvert bancaire ? Si la raison est logique et compréhensible, votre gestionnaire de compte mettra en place une autorisation de découvert en fonction de votre demande.

Quel est le coût d’un découvert bancaire ?

Chaque établissement bancaire propose un taux d’intérêt appliqué à l’autorisation de découvert différent.

Cependant le taux d’emprunt d’un découvert est généralement supérieur au taux d’emprunt d’un crédit à la consommation.

A lire aussi:  Prélèvement Woozgo

Ainsi, si votre situation financière le permet, il est préférable de souscrire un crédit personnel et rembourser son autorisation de découvert plutôt que de rester dans votre découvert et payer chaque trimestre des agios.

Le prix de de l’autorisation de découvert varie en fonction de :

  1. Le montant que vous utilisez : Plus le montant est important et plus vous paierez d’agios !
  2. La durée que vous restez dans votre découvert : Plus vous serez dans votre autorisation de découvert et plus le montant des agios sera important.

Pourquoi faut-il sortir de son autorisation de découvert ?

Vous avez été prélevé d’un paiement agios et vous ne souhaitez plus utiliser votre découvert … ceci est bien logique car le taux d’emprunt d’un découvert autorisé (car oui, un découvert est prêt accordé par la banque !) est important.

Pensez, si vous le pouvez à mettre en place un crédit consommation pour rembourser votre découvert bancaire !

De plus, plus vous creusez votre découvert, plus il est difficile les prochains mois de le remonter car lorsque votre salaire est versé, celui-ci sert simplement à combler votre autorisation de découvert.

Donc le mois restant, vous le creusez davantage !

Enfin, en cas de difficultés passagères, vous ne pouvez pas y faire face puisque vous avez déjà épuisé votre découvert !

Vous devez trouver une solution en urgence et parfois, vous n’en avez pas, ce qui peut être gênant !

A Lire : Autorisation de découvert dépassé : Comment réagir ?

À la reconquête de vos finances : dites adieu au découvert bancaire

Imaginez le découvert bancaire comme un trou noir financier qui ne manque pas d’attraction. Pouf ! Votre tranquillité d’esprit et votre argent se font avaler. Il est grand temps de freiner l’aspiration, c’est clair. Alors, par où commencer ?

A lire aussi:  Combien de contrats d'assurances vie peut-on détenir : Le Guide Complet

Voici donc une check-list de petits rafiots pouvant mener à un océan tranquille, exempt de découverts :

1. Jouez à Sherlock Holmes avec votre propre finance. Fouillez un peu, plongez dans vos comptes et posez-vous la question : pourquoi mon découvert danse-t-il le cha-cha-cha jusqu’à ces profondeurs? Urgence financière ? Dépenses on ne peut plus spontanées ? Ou peut-être, maltraitance de vos propres comptes – jeter de l’argent par les fenêtres, pour le dire cru ? Il y a toujours une raison à votre tourmente

2. Passez en mode Marie Kondo avec vos affaires à la maison. Les objets, vêtements, meubles qui ne vous apportent plus de joie peuvent transformer la vie d’autres personnes tout en épaississant votre porte-monnaie ! Il existe pléthore de sites de petites annonces sur le net et sur les réseaux sociaux pleins d’adeptes de bonnes affaires.

3. Prenez les rênes de vos dépenses. Pour réaliser à quel point votre argent s’évapore, faites une petite comptabilité. Vous fumez ? Vous roulez beaucoup ? Le loyer vous ronge ? Les frais bancaires vous dévorent ? Prenez les mesures appropriées !

4. Ne soyez pas timide, prenez rendez-vous avec votre banquier ! Après tout, vous êtes les deux parties de cette valse financière. Discutez de votre situation budgétaire, ils *pourraient* décider de tourner la page avec vous.

5. Peut-être est-il possible de souscrire à un emprunt consommation à des taux d’intérêts plus tièdes que le TAEG de votre découvert ? Il serait judicieux de faire une petite comparaison ; vous serez peut-être surpris de constater que c’est une option viable.

6. Vous pouvez jouer votre meilleur atout : cette personne sur qui vous pouvez toujours compter. Peut-être pourrez-vous lui demander prêt de quelques deniers, l’équivalent de votre découvert, et le rembourser à coup de petites mensualités. N’oubliez pas ! Faites de son remboursement votre mission ultime et ne *songez même pas* à regoûter du découvert.

A lire aussi:  Prélèvement Casting.fr

Ayez toujours à l’esprit qu’une navire bien géré ne sombre jamais. Alors, à vos calculettes !

À Propos de l'autEUR

Pierre Manceau
C'est à travers ce blog que je partage tous mes conseils financiers et divers placements pour gagner de l'argent. Ne ratez rien sur la finance en ajoutant mon blog à vos favoris

Laisser un commentaire