Comment devenir AESH : guide complet sur la formation et les démarches nécessaires

Comment devenir AESH : guide complet sur la formation et les démarches nécessaires

S’immerger dans le monde des Accompagnants d’Élèves en Situation de Handicap (AESH) est une tâche aussi noble que complexe. La formation constante est la clé pour offrir un soutien adéquat et personnalisé aux élèves en besoin spécifique.

Les Bases de la Formation AESH

Le Profil Requis pour devenir AESH

Pour devenir accompagnant d’élèves en situation de handicap, il ne suffit pas d’avoir de la bonne volonté. Un certain profil est attendu : empathie, patience, capacité à travailler en équipe et bien sûr, un intérêt marqué pour le milieu éducatif et l’inclusion scolaire des élèves handicapés.

Une Formation Initiale Indispensable

Définir le rôle de l’AESH est l’un des premiers objectifs de la formation. Il s’agit d’acquérir les connaissances fondamentales sur les différents types de handicaps et les besoins spécifiques y afférents. Une sensibilisation aux bonnes pratiques pédagogiques et aux outils d’accompagnement est également effectuée.

    • Connaissance des types de handicap
    • Sensibilisation aux différentes pédagogies adaptatives
    • Méthodologie d’accompagnement individualisé
    • Éthique et déontologie

Renforcer ses compétences par une formation continue

Il est recommandé de ne point considérer la formation initiale comme un point d’arrivée mais plutôt comme le début d’un chemin de développement continu.

Adapter ses compétences

Des modules de spécialisation peuvent être proposés aux AESH en fonction des situations rencontrées en milieu scolaire. Par exemple, certains pourront se perfectionner dans l’accompagnement des troubles du spectre autistique ou des troubles dys.

A lire aussi:  Quand est prévue la sortie de La Reina del Flow saison 3 ?

La Formation à Distance

L’ère du numérique a simplifié l’accès à la formation. De nombreuses ressources sont désormais disponibles en ligne, permettant aux AESH de se former à leur rythme tout en conciliant vie professionnelle et développement personnel.

Quelles structures pour quelle formation?

Les formations AESH peuvent être dispensées par différents organismes. De l’Éducation nationale qui propose des formations initiales et continues, aux instituts spécialisés, en passant par les associations qui jouent un rôle clé dans la transmission de savoirs spécifiques.

La Diversification des Sources de Formation

Explorons quelques-uns de ces acteurs clés :

      • CNED : pour les formations à distance.
      • INSHEA : comme point de référence pour les questions liées à l’éducation inclusive.
      • Formations universitaires : une option pour ceux qui cherchent plus de théorie et de recherche.

L’enjeu de la Professionalisation des AESH

La formation ne se résume pas à une accumulation de connaissances. Elle doit viser l’autonomie professionnelle et la qualité de l’acte d’accompagnement auprès des élèves. Les dimensions humaines et sociales du métier doivent être constamment enrichies par des exemples concrets issus de la pratique.

L’Importance de l’Échange entre Professionnels

Je tiens à souligner que la formation « sur le terrain », par l’échange avec d’autres professionnels, est inestimable. Des journées pédagogiques, des workshops ou des supervisions viennent compléter la formation plus formelle.

Conclusion

Finalement, être AESH va bien au-delà d’un titre, c’est une vocation qui demande un engagement permanent, une veille active et une adaptation continuelle aux besoins des élèves. La formation n’est pas seulement un tremplin ; elle est le socle sur lequel tout accompagnant peut s’appuyer pour réaliser sa mission avec brio et humanité.

A lire aussi:  Comment tester la vitesse de votre port USB ?

Je termine en rappelant que chaque AESH a un rôle significatif dans l’évolution d’une société plus inclusive. En vous tournant vers cette carrière, vous deviendrez partie intégrante d’un puzzle dont chaque pièce est essentielle au tableau final de l’éducation accessible à tous.

Pour se renseigner davantage, consulter des ressources telles que le site de l’Éducation nationale ou contacter directement les établissements de formation peut s’avérer bénéfique. Car, après tout, la meilleure source d’inspiration reste souvent l’expérience sharedée des autres.

Quelles sont les différentes voies d’accès à la formation d’accompagnant éducatif et social (AES) et comment s’y inscrire ?

Il existe plusieurs voies d’accès à la formation d’accompagnant éducatif et social (AES) :

1. La voie directe pour les personnes sans diplôme dans le secteur, nécessitant de passer un concours d’entrée organisé par les centres de formation.

2. Pour les professionnels déjà en poste, l’accès peut se faire par la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).

Pour s’y inscrire, il faut contacter les instituts de formation proposant le cursus AES et suivre la procédure d’inscription qui inclut souvent une épreuve écrite et un entretien. Certaines régions peuvent demander une pré-inscription via une plateforme régionale. Il est crucial de vérifier les dates limites et les prérequis spécifiques de chaque institut.

Quel est le contenu du programme de formation pour devenir AESH et combien de temps dure-t-il ?

Le programme de formation pour devenir AESH (Accompagnant d’Élèves en Situation de Handicap) comporte une formation initiale obligatoire de 60 heures, suivie d’une formation continue adaptée aux besoins de l’élève accompagné. La formation initiale se divise en deux parties : une formation théorique de 39 heures axée sur la connaissance des différents handicaps et les réponses pédagogiques à adopter, et une formation pratique de 21 heures, souvent réalisée sur le terrain. Il faut noter que la durée et le contenu peuvent varier selon les académies.

A lire aussi:  Comment retrouver une personne perdue de vue ?

Quels sont les financements possibles pour suivre une formation AESH et sous quelles conditions peut-on en bénéficier ?

Les financements pour suivre une formation AESH (Accompagnant des Élèves en Situation de Handicap) peuvent être variés :

1. Le Pôle Emploi : Pour les demandeurs d’emploi, sous condition d’acceptation de la demande de financement.
2. Le Conseil Régional : Peut proposer des aides spécifiques selon la région.
3. La Formation Professionnelle Continue : Si vous êtes déjà salarié dans le milieu éducatif.
4. Le Compte Personnel de Formation (CPF) : Tous les travailleurs accumulent des heures de formation qu’ils peuvent mobiliser pour se former.
5. Les employeurs dans le cadre du plan de développement des compétences.

Il faut souvent répondre à certains critères d’éligibilité, tels que le statut professionnel, la situation personnelle, ou encore justifier de la pertinence de la formation par rapport à son projet professionnel.

À Propos de l'autEUR

Pierre Manceau
C'est à travers ce blog que je partage tous mes conseils financiers et divers placements pour gagner de l'argent. Ne ratez rien sur la finance en ajoutant mon blog à vos favoris

Laisser un commentaire